home : discussion

Le Secteur du peuple, Lviv 06 03 2014

 

Le Secteur du peuple, Lviv: Chers collègues!

Fondation internationale "Renaissance", Kiev: Chers amis!

La confrontation entre le président Viktor Ianoukovitch et le peuple ukrainien dure depuis trois mois. Hier ce conflit est entre dans une nouvelle phase de menace et violence. Cela peut se terminer par une guerre civile. Par conséquent, nous voulons vous présenter des informations sur les événements en Ukraine. C'est un point de vue de plus. Nous essayerons d'être objectifs.

 

Le 4 mars Des militaires russes ont essayé de prendre le contrôle du régiment dinterception de missiles à Yalta.

Le 5 mars Larmée russe a détruit des équipements du régiment dinterception de missiles à Sébastopol.

Le 5 mars La Russie tente de relocaliser ses troupes en Crimée pour que la mission de lOSCE ne puisse pas fixer leur présence.

Le 5 mars - Le Ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a nié toute présence de troupes russes en Crimée.

Le 5 mars - Le Secretaire dEtat des Etats-Unis, John Kerry, et le Ministre des Affaires étrangères de lUkraine, Andriy Deshytsia, sont partis à Paris pour mener des consultations. A Paris, le Ministre des Affaires étrangères de la Russie, Sergueï Lavrov, a nié toute présence de troupes russes en Crimée et a refusé de rencontrer le Ministre des Affaires étrangères de lUkraine.

Le 5 mars Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré que la Commission européenne venait dapprouver un paquet daide financière de 11 milliards de dollars à lUkraine.

Le 5 mars - Depuis quelques semaines, des provocateurs arrivent massivement de Russie en Ukraine afin dorganiser des émeutes. Le Service des gardes frontière de lUkraine et le Service de sécurité de lUkraine (SBU) ont introduit un contrôle plus strict à la frontière russo-ukrainienne.

Le 5 mars En Crimée, des séparatistes ont enlevé Mykhaïlo Koval, colonel général de la Police des frontières. Il a été libéré quelque temps plus tard.

Le 5 mars - A Simferopol, les séparatistes ont bloqué et ensuite forcé lenvoye special et Secrétaire général de lONU, Robert Serry, de quitter la Crimée.

Le 5 mars Les séparatistes et larmée russe empêchent lOSCE de travailler en Crimée.

 

P.S.: Faîtes circuler cet appel, SVP!





 

.