home : discussion

Le Secteur du peuple, Lviv 28 03 2014

 

Chers collègues!

 

La Russie a commis un acte d'agression contre l'Ukraine. Les troupes russes sont entrées en Crimée. Par conséquent, nous voulons vous présenter des informations sur les événements en Ukraine. C'est un point de vue de plus. Nous essayerons d'être objectifs.

 

Le 28 mars - Le Service de sécurité ukrainien (SBU) annonce quun groupe dagents a été arrêté à Kyiv ; ils tentaient de déstabiliser la situation dans la capitale. Ces personnes étaient munies darmes, de gilets pare-balles, de casques et mettaient des masques lors des manifestations sur le Maidan.

 

Le 28 mars - Selon le Service de renseignements ukrainien, des colonnes de blindés se dirigent vers la frontière ukrainienne dans les régions de Rostov et Belgorod (Russie).

 

Le 28 mars Lancien président Viktor Ianoukovitch a écrit au peuple ukrainien et a demandé quun référendum soit tenu sur le statut de chaque région en Ukraine. En Ukraine, on qualifie cet appel de provocation à la partition du pays.

 

Le 28 mars - La Russie estime que les élections présidentielles prévues pour le 25 mai sont illégitimes déclaration du représentant permanent de la Russie auprès de lOSCE à Vienne, Andrei Kelin.

 

Le 28 mars - Au Conseil de sécurité des Nations unies, le leader des Tatars de Crimée et député de lUkraine, Mustafa Jemilyev déclare que les Tatars de Crimée souhaitent organiser un référendum sur le véritable statut de la Crimée.

 

Le 28 mars Les autorités de la région de Kherson (en Ukraine) déclarent que le nombre de voitures en provenance de la Crimée vers la partie continentale ukrainienne a triplé.

 

Le 28 mars - La Russie décide de dénoncer les accords bilatéraux avec lUkraine sur la Flotte de la mer Noire en Crimée (connus sous le nom Accords de Kharkiv ). LUkraine estime que dans ce cas le stationnement de la Flotte russe en Crimée devient illégal.

 

Le 28 mars - En Crimée, on commence à persécuter les prêtres de léglise orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kyiv. Les Tatars de Crimée proposent aux prêtres orthodoxes dorganiser les messes sous leur protection dans les mosquées. Si nous, prêtres et paroissiens, ne pouvons plus prier dans nos églises, ils trouveront une place pour nous dans leurs mosquées. - déclare larchevêque Yevtratiy.

 

P.S.: Faîtes circuler cet appel, SVP!





 

.